Merci à Hervé Blondeau et à la Nouvelle République pour ce bel article paru le 17 avril 2018

Cette 15e édition a vu la mainmise de la Berrichonne athlétisme, avec les victoires d’Arthur Cosson et de Jérôme Péaron, respectivement sur 5 et 10 km.


David Le Heiget, nouveau président des Gazelles de Vineuil, a réussi son premier galop d’essai. Ludovic Mesnard, au micro pour cette 15e édition de la Tournée de Vineuil, a transmis son passage de relais sans anicroche. Le duo et toute l’équipe de bénévoles ont bien travaillé depuis des années. 
Preuve du succès de cette course qui traverse le Café des sports de la famille Hernandez, la première féminine du 10 km, Anne Selosse a fait le déplacement depuis La Rochelle. « On aime bien coupler course à pied et tourisme. On a vu sur Internet cette course très originale et on s’est inscrit. Mais on est fan du club de rugby de La Rochelle, alors on va rentrer pour aller au stade l’après-midi », avouait Anne Selosse. C’est promis, elle reviendra l’année prochaine pour visiter plus longtemps l’Indre.

Pourtant, Péaron est en manque de sensations


Département que connaît bien Arthur Cosson pour en sillonner les routes lors de ses sorties. Dans le départ donné en commun pour les deux distances, il a pris la tête avec Jérôme Pearon et le duo n’a jamais été inquiété. Arthur Cosson bouclait ses 5 km en 17’13. « A la base, je ne voulais pas courir, mais j’ai demandé l’autorisation à l’entraîneur de la Berrichonne, Christophe Beslu, qui a accepté. Il m’a dit de me faire plaisir. J’avoue, je suis parti un peu vite, mais j’ai bien tenu le rythme », avouait Arthur Cosson, qui n’a pas battu le record détenu par Mathieu Laporte (15’53). Le jeune Cosson va s’orienter par la suite sur la piste, avec du 800 et du 1.500 m à son programme.
Quant à Jérôme Péaron, il a terminé également sans être poursuivi, en 35’17. « J'ai eu un hiver un peu difficile où j’ai été très fatigué et un mois de mars en étant malade. Bref, je reprends l’entraînement à petite dose, avec de la vitesse et du foncier. Pour la Tournée de Vineuil, j’ai bien tenu jusqu’au cinquième kilomètre, mais ensuite ma course a décliné. Je n’ai pas eu de bonnes sensations », admettra Jérôme Péaron. Il y a fort à parier que le licencié de la Berrichonne athlétisme va retrouver la gnaque. Les beaux jours arrivent, le printemps et l’été vont lui sourire.


Photo : Arthur Cosson en chef de file après le départ. 
© Photo NR