Merci à Sébastien Bourcier et à la Nouvelle République pour ce bel article paru le 12 avril 2018

La quinzième Tournée de Vineuil est annoncée ce samedi. Une course originale où il est impératif de passer par le bar…


Et là, au milieu de l’épreuve, les coureurs entrent dans un bar. Cela paraît improbable, c’est pourtant ce qui se passe à Vineuil depuis 2007. Cette Tournée annuelle aura lieu ce samedi.
« La Tournée de Vineuil est bien ancrée dans le calendrier. On a lancé l’association Les Gazelles de Vineuil en 2000 pour créer une course, dont la première édition a eu lieu en 2001 », rappelle Ludovic Mesnard, grand ordonnateur de l’événement, bien que l’association ait un nouveau président en la personne de David Le Heiget, au cœur de l’organisation depuis longtemps. Si la Tournée plaît, elle a mis du temps à trouver son rythme de croisière : « Les premières éditions, on organisait une course en ville. On a gardé cette formule pendant quatre ans, mais la fréquentation baissait. La course a été arrêtée entre 2004 et 2006, puis j’ai eu cette idée de traverser le bistrot de Vineuil en m’inspirant d’une course de cyclo-cross organisée dans le Cher, en se disant que ça pouvait être un truc inédit. » Bingo ! L’originalité aidant, de plus en plus de curieux ont eu envie de s’abreuver de la Tournée en faisant un détour par Vineuil.

"Un passage obligé"


Ils étaient 366 l’an passé, et à peu près autant sont attendus pour cette quinzième édition, venus d’Indre mais aussi de Poitiers, La Rochelle… « C’est devenu un passage obligé. Ce n’est pas le parcours de l’année, ça alterne entre le macadam et les champs, mais les gens viennent de très loin pour traverser le bistrot. Maintenant la difficulté, c’est d’essayer de se renouveler. » Le parcours, lui, ne bougera pas d’un iota par rapport à l’année dernière, long de 5,125 km, à parcourir une ou deux fois. Du côté des animations, les enfants auront de quoi faire, avec en nouveauté l’apparition d’une « slackline », où il s’agira de faire preuve d’équilibre. Ceux-ci pourront toujours s’adonner au javelot, au poids, au saut et autres haies, adaptés aux petits, et auront aussi droit à leur course à eux, en lever de rideau. Les grands auront la possibilité de s’initier à l’athlétisme (750 ou 1.500 m), et puisque le réconfort est bienvenu après l’effort, une lentilles-party viendra clore la journée.
Mais avant, les costauds se seront livré bataille. On devrait y retrouver les vainqueurs de l’année dernière, Kamel Latrach sur 10 km, et Jérôme Pearon sur 5. Le Montluçonnais Jean-Luc Devroute, recordman de l’épreuve en 32’41 et vainqueur à trois reprises, est également attendu. Le niveau sera donc relevé, malgré l’absence de quelques licenciés du TCCM 36 et de l’ASPTT Sports nature pris par les « France » de duathlon, ainsi que de potentiels participants préférant les 42 km du marathon de Cheverny. Qu’importe, les autres reprendront bien une Tournée… 

Ce samedi, courses 5 et 10 km à 17 h, courses enfants 16 h 15. Initiation à l’athlétisme à 15 h.

Photo : Kamel Latrach et Jérôme Pearon, les deux vainqueurs de l’édition 2017. 
© (Archives NR)